Devenir forêt

27 mars 2020 Off By Camille Lahaut

Cet atelier est le fruit de la rencontre entre un groupe d’habitantes de Chevron et son désir de pratiquer le théâtre et la danse sur les thèmes de la femme et de la ruralité; et le désir du comédien-animateur de mettre au plateau une adaptation du livre Dans la fôret de Jean Hegland.

Nous plongeons dans un monde futuriste -peut-être pas si lointain- où le pétrole n’est plus accessible et les grands magasins ne sont plus approvisionnés, dans une forme de théâtre-dansé.
Au fur et à mesure de nos ateliers, nous nous éloignons du récit proposé par le livre pour nous en affranchir et créer notre propre fiction que nous appellons Devenir forêt. Le spectacle ambitionné sera le résultat d’un processus d’improvisations sur base de scènes du livre et de scènes inventées. Cette écriture collective aboutira à un spectacle où se côtoient théâtre, danse et musique corporelle, qui sera présenté courant 2020. Nous explorons la piste des rythmes corporels pour colorer musicalement et rythmiquement le récit. Une sorte de danse collective se crée ainsi, proposant des respirations musicales qui ponctuent le spectacle.

En explorant les techniques d’autonomie que les deux personnages devront mettre en place pour survivre, nous abordons des thématiques liées à la fin brutale du système que nous connaissons. Nous les prenons donc sous un angle humain, sensible et relationnel mais aussi sous un angle technique et pragmatique de survie.

Nos deux héroïnes arriveront-elles à habiter seules dans cette forêt ? Est-ce enviable ? N’a-t-on pas besoin de contacts sociaux pour grandir avec d’autres et faire société ? Comment fait-on pour se nourrir, se vêtir, se chauffer… quand on n’est plus relié à aucun réseau, quand les grands magasins sont vides et que les stations service ne sont plus approvisionnées ?

Pourquoi et comment faire du théâtre dans un monde où l’abondance ne va plus de soi ? Comment peut se réinventer le théâtre dans un monde effondré ?