Le Combat

Un poisson scie tout petit d’un côté de l’autre un gros éléphant

Les secondes sont décomptées le conflit est étouffant

Ils vont se battre dans la forêt mais au nom de quoi ?

Qui en premier cognerait le questionnement est adéquat

 

L’éléphant est immense et voilà qu’il attaque

Sans aucune réticence et avec ses airs démoniaques

Un tout petit poisson presque sans défense

C’est le boxon mais qui a en premier fait une offense ?

 

Le combat est déséquilibré c’est comme si une bombe atomique

A été envoyée suite à une petite attaque chimique

L’éléphant n’en ferait qu’une bouchée de ce poisson minuscule

Quelques secondes pour l’amocher : ce combat est ridicule

 

Écraser plus petit que soi c’est tellement facile

Le spectacle déçoit ils ont l’air imbéciles

D’un coup de patte d’éléphant le poisson perd sa scie

Ce n’est pas un jeu d’enfant le poisson paralysé de peur se plie

 

C’est un peu ce qui se passe dans notre belle société

Il faut se partager l’espace et provoquer de l’anxiété

Les gens écraseront toujours plus petits que soi

Peu importe la durée du séjour ou combien on reçoit

 

N’est-ce pas le gouvernement qui veut ce qui se passe ?

Très peu d’accompagnement et c’est dégueulasse

Tire ton plan si un accident de vie t’arrive

Les gens de toutes façons font semblant d’être à la dérive

 

Plus tu es dans la merde plus tu as envie

Que le plus petit perde et que le plus fort survive

C’est la loi de la nature, c’est comme ça depuis des millénaires

Changer cet aspect est dur sauf quand on est révolutionnaire

 

Le poisson scie n’ira pas plus loin, il déclarera forfait

Il se cachera sous les feuilles dans un coin très satisfait

De sa toute petite taille, l’éléphant aura beau le chercher

C’est ainsi qu’il évitera la bataille se contentant de sa scie arrachée

 

J’aimerai que le plus fort aide l’autre au lieu de l’écraser

J’aimerai du réconfort dans des conflits embrasés

Loin dans le monde entier ou tout près de chez nous

Que vous admettiez que d’autres relations se nouent

Écrit dans le cadre d’un partenariat entre le TTJ et le RWLP par Anatole Kontsybovskiy le 04 juin 2018