Les Matins Magiques de Manhay

Habiter en zone rurale, c’est parfois être un peu isolé. Surtout si vous êtes une « aplovu » (littéralement : une arrivée avec la dernière pluie ; entendez une nouvelle habitante).

Parfois, il faut accepter d’être regardée étrangement, par les « natifs » et les « natives », être capable de sentir le poids de la différence que l’on pointe du doigt.

Être femme en milieu rural, aujourd’hui, c’est vivre encore, avec le risque d’un certain enfermement. Les espaces non-habités faisant office de murs, parce que les moyens de locomotion sont moins faciles et les possibilités d’activités extérieures moins nombreuses…

C’est donc vivre dans une certaine invisibilité, occultant ainsi des difficultés relationnelles, des problèmes de santé, des dépendances, des problèmes de parentalité …

C’est sur ce premier constat qu’un groupe de femmes a décidé de se réunir, pour prendre conscience, pour parler, pour partager, …

Ensuite nait l’envie de dire à d’autres, de faire connaitre et d’affirmer une vision du réel.

Arrive alors le choix d’un média : une création théâtrale.

Le résultat est un premier spectacle : Toutes des japonaises.

Déjà jouée 9 fois, en différents lieux et différents évènements, la pièce remporte un succès unanime.

 

 

reconnue et subventionnée par la CFWB