Hors sol


Ou les tribulations d’un groupe de citoyen.ne.s opposé.e.s à un projet mégalo



Extrait 1

Il était une fois un village. Dans ce village, il y avait une ferme. C’était la dernière des fermes du village, qui, avant, en comptait plus de vingt mais ça c’était avant, bien avant notre histoire. Dans cette dernière ferme travaillait et habitait un paysan, le dernier paysan du village. Un jour qu’il travaillait à réparer des clôtures trop vieilles, il rencontra quelqu’un d’étrange…

KarlBonjour mon ami, à qui sont ces terres ?

HenriÀ moi. Elles vous intéressent ?

KarlJ’irai droit au but : combien demanderiez-vous pour tout ça ?

HenriTout ça quoi ? Les terrains et la ferme ?

KarlOui.

HenriCe n’est pas à vendre. Vous pouvez partir. Cette ferme, c’est celle de ma famille, c’est sentimental.

KarlÀ combien les chiffrez-vous ces centimes mentales ?

HenriSentimental ça veut dire que ça n’a pas de prix.

KarlÇa en mériterait pourtant un. Tout comme votre travail et votre effort ont un prix. Chaque goutte de votre sueur a un prix. On pourrait le calculer. Moi, je pourrais vous inonder du prix d’un océan de gouttes de votre sueur.

HenriNon merci. C’est des terres agricoles. Vous n’avez pas l’air d’être dans l’agriculture… Qu’est-ce qui peut vous intéresser ici ?

KarlIl se trouve que vos terres se situent par hasard en bordure de cette forêt, et ce hasard pourrait bien vous rendre riche…


Extrait 2

PierrotDonc toi t’es d’accord avec le projet ?

CharlesMoi, y a juste un truc qui m’emmerde c’est ce machin-là. Vous savez ce que c’est ?

PierrotAu bout de ton jardin, ça va être un parc à panneaux solaires.

CharlesOn ne sait pas le mettre ailleurs ce truc-là ?

CamilleÇa fait partie du projet, ils veulent produire leur propre électricité : éco-tourisme ça sonne mieux que tourisme de masse… Ils se veulent neutres en carbone.

CharlesC’est une bonne idée le solaire. Mais pas là quoi. Moi j’habite là, la bulle je m’en fous, je la vois pas de mon jardin. Mais ça, il faut qu’ils le bougent. Ils peuvent pas le mettre là, chez Henri ? Mais sinon je trouve ça pas mal, ça va créer des emplois quand même, un peu d’animation au village, c’est bien aussi.

HenriOuais tant que c’est pas chez toi ça va quoi, tant que c’est chez les autres…

PierrotAttends, là tu vas mettre une forêt tropicale, un truc complètement artificiel, et tu penses vraiment qu’écologiquement ça tient ? C’est un désastre écologique.

CamilleT’as vu les inondations qu’on a eues, c’est grâce à la forêt qu’on n’a pas été submergés, elle a pu absorber l’eau au moins en partie. Avec ça, on va juste se faire inonder. Donc ta maison aussi elle va se faire impacter par les inondations et les intempéries, par les panneaux solaires et aussi tout le village autour qui sera rempli de touristes.

DanielBon moi je veux pas ça chez moi non plus mais… Je voudrais quand même rappeler que dans la salle ici, j’ai l’impression qu’y a personne qui est ingénieur, y a personne qui est biologiste…

PierrotEt donc on doit juste la fermer et accepter ?


 » Hors sol «  est une création du Théâtre des Travaux et des Jours, écrite et jouée par des comédien.ne.s amateur.e.s et professionnel.le.s, avec le soutien du Centre culturel de Durbuy.

Un groupe d’amis se promène dans les bois communaux proches de leur village. Au détour d’un chemin, les promeneurs découvrent un panneau jaune : « AVIS D’URBANISME ». Une enquête publique est en cours concernant un grand projet d’infrastructure touristique…

Raser la forêt pour y construire une serre tropicale et son parking : cette fiction pourrait prendre place ici ou ailleurs. Elle pourrait aussi bien concerner un projet de zoning commercial ou industriel, de centrale à gaz, d’usine à béton, ou de zone de stockage de déchets nucléaires.

Inspirée d’un cas réel, et nourrie par la collecte de témoignages au sein de différentes luttes de territoire, la pièce interroge avec humour la capacité des habitant.es d’une région à agir sur la politique d’aménagement qui y est menée.


Distribution

Dans le rôle de Karl, de Charles et du journaliste: Pierre Lesage

Dans le rôle de Henri: Franck Laisne

Dans le rôle de la conteuse et d’Alice: Béatrice Liem

Dans le rôle de Pierrot: Lucien Dumesnil

Dans le rôle de Camille: Céline Autphenne

Dans le rôle de Daniel et Kévin: Loïc Warnotte


Équipe

Mise en scène: Simon Verjans

Décors et costumes: Camille Lahaut

Régie et direction chorale: Mag Brouwers

Maquillage: Dominique Brevers

Administration: Anastasia Sitchkova

Communication et diffusion: Isabelle Loodts


Dates en 2022

12 février à 11h à Barvaux-sur-Ourthe: avant-première dans le cadre de Hors d’oeuvre, journée de réflexion sur les luttes de territoire. PRIX LIBRE. Réservations indispensables (max.50 places, dans le respect des mesures sanitaires, sans CST): 084/86.00.54 ou reservations@theatretj.be ou via la billetterie en ligne.

12 février à 20h à Barvaux-sur-Ourthe: première, organisée par le Centre Culturel de Durbuy. La représentation sera suivie d’un débat sur le thème « Faire commun », co-animé par le Miroir Vagabond et le Théâtre des Travaux et des Jours. CST + masque requis. TARIF: 8 €/ 10 € / 1,25 € (art.27). Réservations: www.ccdurbuy.be ou 086 / 21 98 70 ou resa@ccdurbuy.be

29 mai à 15h30 à la Chartreuse de Liège: en partenariat avec le Centre Culturel des Chiroux, représentation dans le cadre d' »Un dimanche à la Chartreuse », suivie d’un débat sur le thème « Faire commun », co-animé par le Miroir Vagabond et le Théâtre des Travaux et des Jours. PRIX LIBRE

30 juin à 20h au Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel, à Saint-Hubert: en partenariat avec le Centre Culturel de Nassogne, avec le soutien de la Province du Luxembourg. Accueil dès 19h (bar ouvert), représentation à 20h, suivie d’un échange sur le thème « Faire commun », co-animé par le Miroir Vagabond et le Théâtre des Travaux et des Jours. Prix libre. Réservations souhaitées: via notre billetterie en ligne ou par téléphone au 084/86.00.54 ou par mail à l’adresse reservations@theatretj.be

17 juillet à 15h au Festival Bitume, à Ny (Hotton)

29 juillet à 17h au Festival Esperanzah (Floreffe)

2 octobre à 15h30 en la salle de l’Ancienne École de Lavacherie (5, rue Le jardin à 6881 Lavacherie), avec le Collectif Celly-C-Nous. Accueil dès 15h (bar ouvert), représentation à 15h30, suivie d’un échange co-animé par le Miroir Vagabond et le Théâtre des Travaux et des Jours. Prix libre. Réservations souhaitées: via notre billetterie en ligne ou par téléphone au 084/86.00.54 ou par mail à l’adresse reservations@theatretj.be

20 octobre à 20h, à l’invitation du Centre Culturel de Hotton, en la salle Le Royal, rue des écoles 23 – 6990 Hotton. PAF : 14€ | Prévente : 11€ | moins 26ans : 11€ | abonnement : 10€ | Art.27 : 1,25€
RÉSERVATIONS : 084/41.31.43 – billetterie.centreculturel@hotton.be – centreculturelhotton.be

22 octobre à 20h à Liège, dans le cadre du Festival Eclosions (infos à venir), au CPCR Centre poly-Culturel en Résistance ASBL, rue Jonruelle, 11-13 à 4000 Liège. PAF : 10 €/ 5 €. RÉSERVATIONS: eclosions.liege@gmail.com ou +32 497 76 99 69

11 novembre à 20 h à la Maison de la création de Neder-Over-Heembeek, Place Saint-Nicolas, 1120 Bruxelles. INFOS et RÉSERVATIONS: Collectif 1984, +32 (02) 262 08 84, info@collectif1984.com

24 novembre à 20h au Palace de La Louvière, dans le cadre des 7e Rencontres d’Automne du Théâtre Action (RATA). PAF: 7€/4€/1,25€ RÉSERVATIONS: par mail 24h/24 via billetterie@theatre-action.be ou par téléphone de 9h30 à 12h30 et de 13h à 16h au +32 (0)64 21 64 91

3 décembre à 20h à l’Auberge de Jeunesse de Champlon (3, Rue de la Gendarmerie à 6971 Tenneville). Accueil dès 19H30. Bar ouvert avant et après la représentation. PRIX LIBRE. RÉSERVATIONS: par téléphone au 084/86.00.54 ou par mail à l’adresse reservations@theatretj.be

9 décembre à 20h à Cuesmes, au Théâtre des Rues (Rue du Cerisier 20 B-7033 Cuesmes). RÉSERVATIONS: 065/31.34.44